Apres avoir passé une nuit à Choluteca, direction Leon au Nicaragua. Le passage des frontières est toujours aussi pénible, formalités nombreuses aux deux douanes pour chaque personne, voiture, assurances obligatoires à chaque fois, autorisation de circuler dans le pays, change de monnaies et surtout arriver à éviter les intermédiaires. On commence à être rodés. Plus loin, nous découvrons la ville de Granada avec un petit port au bord du grand lac de Managua où nous allons passer la nuit ; garde en arme par le gardien du port.

Le NICARAGUA est le pays le plus pauvre d'Amérique centrale, les routes sont inexistantes en cours de reconstruction, beaucoup de pistes, cultures de maïs et de riz. Les habitants entre la frontière et Leon (80km) vivent dans des cabanes en planches et quelques tôles en guise de toit (ce sont des anciens ouvriers de plantations de café abandonnées par le gouvernement depuis la chute du
cours du café). Le pays sera rapidement traversé peu de chose à voir.